Français

Les céréales comptent parmi les cultures les plus importantes en agriculture biologique. La forte demande du marché et leur relativement bonne compétitivité face aux adventices participent au développement des surfaces. Se classent dans cette famille : le blé, le seigle, l’orge, le triticale, l’avoine, l’épeautre (grand épeautre), l’amidonnier

Découvrez nos solutions

Afin d’éviter l’apparition de maladies favorisées par des rotations courtes, les céréales ne devraient pas représenter plus de 50% de l’assolement.

L’exigence des céréales en azote permet de les classer par ordre d’apparition au sein de la rotation. La possibilité d’alterner entre céréales de printemp et d’hiver permet aussi d’améliorer la gestion des adventices.

Les très bon précédents pour un blé sont : la prairie, les légumineuses, la pomme de terre et les légumes de plein champs. Dans un second temps la betterave et le maïs ensilage, sont aussi de bon précédents tout comme l’avoine pour les autres céréales. Le tournesol, et le seigle sont des précédent peu intéressants avant le blé, l’orge et le triticale et sont donc à éviter.

Facteurs de réussite

Fertilisation

Tableau d’absorption et d’exportation des principaux éléments fertilisants (en Kg/Ha) pour un rendement d’1t/ha.

Azote
(blé fourrager)

A
27

Azote
(blé meunier)

A
30

Azote
(blé dur)

A
35

P2O5

A
12
E
9

K2O

A
35
E
5

CaO

A
7
E
2

MgO

A
5
E
2

SO3

A
11
E
6

A : Assimilé     E : Exporté

Éléments nutritifs absorbés par un blé d’hiver (rendement 70qtx/ha)

Les besoins en azote des différentes espèces de céréales dépendent avant tout des objectifs et potentiels de rendements de la culture. Voici leur classement par ordre décroissant : blé > orge-triticale > avoine > épeautre-seigle > amidonnier-engrain

Le phosphore et la potasse sont aussi des éléments à surveiller car généralement les teneurs du sol en phosphore en agriculture biologique diminuent.

Enfin, deux oligo-éléments peuvent être à surveiller : le cuivre et le manganèse.


Nos solutions pour l’agriculture biologique

Valoriser votre sol pour une nutrition adaptée

Période d’application :
Avant l’implantation (céréales de printemps)

Objectif : valoriser la matière organique du sol et celle apportée pour plus de productivité car les besoins en azote sont très élevés

  • Améliorer la mise à disposition des éléments pour plus de croissance et de rendement
  • Valoriser vos précédents et vos apports (rentabiliser vos investissement)
  • Stimuler le développement des nodosités pour valoriser au mieux la rotation

En complément, nos différents supports apporteront également du potassium ou encore en souffre, pour renforcer la nutrition de la culture etc.

+

Renforcer l’implantation et la résistance de votre culture

Période d’application :
-Avant l’implantation (céréales de printemps)
-Sortie d’hiver (céréales d’hiver)

Objectif :vigueur au démarrage, croissance racinaire et résistance aux stress

  • Une bonne implantation pour fermer au plus vite le rang : compétition contre les adventices
  • Stimuler le développement racinaire pour plus d’exploration et de rendement
  • Améliorer la tolérance aux stress pour plus de rendement (qualité)

En complément, nos différents supports apporteront également du phosphore ou encore du potassium, pour l’aspect nutritif et la résistance au manque d’eau, etc.

+

Apporter une nutrition à haute valeur absorbable

Période d’application :
-Avant l’implantation (céréales de printemps)
-Sortie d’hiver (céréales d’hiver)

Objectif : stimuler la croissance des cultures pour une meilleure qualité

  • Stimuler la croissance racinaire
  • Augmenter la fertilité du sol en apportant des éléments organiques (N-P-K)
  • Améliorer l’absorption des nutriments

En complément, nos différents supports apporteront par exemple potassium, nécessaire pour l’aspect nutritif, etc.

+

Pour des conseils personnalisés, contactez nos experts :

Contact