Français

Les cultures pérennes certifiées biologiques s’étendent sur plus de 4 millions d’hectares dans le monde en 2015 selon l’Agence Bio. Cela représente 2,5% des surfaces mondiales de ces cultures cultivées.  Avec 22% des surfaces de cultures pérennes certifiées bio, le café est la première production mondiale, devant l’olivier (27%) et la vigne (8%).

79% du vignoble bio mondial se concentre sur l’Espagne, l’Italie et la France. Ils sont principalement commercialisés en France, Allemagne, États-Unis, Italie et Royaume-Uni.

On retrouve ensuite en terme de surfaces les fruits à coques (amandes, châtaignes, pistaches…) sur 415 000 ha, puis les fruits tempérés et baies avec respectivement 289 000 ha et 50 000 ha en 2015 dans le monde.

Souvent soumises à un très haut niveau d’exigence en terme de qualité, les cultures pérennes ne sont pas toujours faciles à gérer en agriculture biologique. En effet, elles sont soumises à de nombreux stress biotiques et abiotiques sur l’ensemble de leur cycle de production.  

La vigne

La vigne est une culture délicate qui demande une attention particulière, d’un point de vue maladies et équilibre rendement/qualité. La disponibilité des différents éléments nutritifs participent à la construction de ce bon équilibre.

En savoir plus

Les fruits à pépins

Leur culture relève souvent d’un juste équilibre entre qualité et quantité. Très sensible aux changements climatiques dans ses premiers stadesla période de maturation des fruits est également propice à l’attaque de ravageurs et pathogènes.

En savoir plus